Amnistia Ta Askatasuna


Amnistiaren Aldeko eta Errepresioaren Aurkako Mugimendua

Le 15 janvier, les syndicats de personnels pénitentiaires de France ont appelé à la grève pour demander des augmentations de salaire et plus de moyens répressifs contre les prisonnier-e-s, utilisant comme excuse la supposée agression subie par trois fonctionnaires le 11 janvier à la prison de Vendin-le-Vieil. Le 15 du même mois, ils auraient subi une autre agression à la prison de Mont-de-Marsan, toujours selon la version des geôlier-e-s.