Amnistia pour la construction d'un Etat Basque socialiste


L'étincelle ne s'est pas éteinte et la ferveur pour rallumer le feu et toujours là. Les travailleurs doivent savoir, aujourd'hui, plus que jamais qu'ils ne seront pas libres dans le système capitaliste car celui-ci n'accepte que l'assimilation Soumis à la sam, 27/11/2021 - 19:30

Les bottes du royaume espagnol et de la république française écrasent de plus en plus Euskal Herria. Ils pressent, asphyxient vigoureusement et continuellement les travailleurs d'Euskal Herria.

Il y a environ une dizaine d'années, nous avons vu, en grande partie, la désactivation de la lutte de libération d'Euskal Herria. Nous avons été témoins des rues qui se vidaient, de nombreux fronts de luttes qui s'affaiblissaient ou étaient réduits à néant. Le capital ne répond que d'une façon face à ce type de situation : s'il voit que le mouvement ouvrier manque d'énergie pour s'organiser ou lutter, il décuple ses attaques et le capital en sort renforcé.

Les conditions de travail se sont dégradés en Euskal Herria, l'exploitation est invivable, l'assimilation du peuple est sans équivoque, la langue nationale est en danger, les expulsions de locataires se produisent sans arrêt … et la répression n'a pas de répit.

« Ne baissez pas les bras...et accrochez-vous », disait celui d'Itsasondo.

L'étincelle ne s'est pas éteinte et la ferveur pour rallumer le feu et toujours là. Les travailleurs doivent savoir, aujourd'hui, plus que jamais qu'ils ne seront pas libres dans le système capitaliste car celui-ci n'accepte que l'assimilation. Ils n'ont rien à attendre des occupants, ils ne récolteront que la répression. Alors, seule une solution existe, la rupture : l'indépendance et le socialisme. La seule voie : la construction d'un Etat basque socialiste.

Beaucoup de celles et ceux qui avaient ouvert cette voie ne sont plus parmi nous, et nous leur devons la victoire. Beaucoup de celles et ceux qui avaient ouvert cette voie sont toujours en prison ou exilé(e)s et nous devons conquérir leur liberté. A la répression nous répondons par l'Amnistie. A la désactivation de la lutte nous répondons par la liberté des opprimé(e)s. C'est grâce à la liberté des travailleurs d'Euskal Herria, l'indépendance et le socialisme que nous libérerons les opprimés. Ce sera la victoire de l'Amnistie.

Organisons-nous pour lutter en faveur de l'Amnistie ! Organisons-nous pour la construction d'un Etat Basque Socialiste.

AMNISTIE TOTALE! INDÉPENDANCE ET SOCIALISME!!!

Mouvement Pour l'Amnistie et Contre la Répression

Video file

 

Image
Amnistia, euskal estatu sozialista eraikitzearen alde